Ypres

L’année du Centenaire de la Deuxième Bataille d’Ypres, une compagnie internationale d’artistes descend dans le Westhoek pour y réaliser, en paroles et en images, un portrait de cette ville.

Ghayath Almadhoun

Ghayath Almadhoun

Schizophrénie

شيزوفرينيا

Coquelicots et littérature

Ypres reçoit la visite de citybooks au printemps 2015. En collaboration avec le musée In Flanders Fields, nous y invitons des écrivains et un photographe à s’arrêter à l’occasion de ce rude anniversaire de la Deuxième bataille d’Ypres, en particulier de la première attaque au gaz de grande envergure de toute l’histoire (22 avril 1915). Nous interrogeons à haute voix les rapports entre les sciences et la guerre, le culte des commémorations historiques et contemporaines ou encore la culpabilité ou l’innocence du paysage. Une compagnie internationale d’artistes descend dans le Westhoek pour essayer de formuler une réponse au célèbre poème de John McCrae et pour visiter ces champs de Flandre où fleurissent les coquelicots.

Les résidences démarrent en avril 2015. À la première invitée, l’écrivaine algérienne Maïssa Bey, succédera le poète syrien Ghayath Almadhoun. Viendront ensuite des Pays Bas les auteurs Catherine Vuylsteke et Kees ‘t Hart qui résideront chacun une quinzaine de jours dans le Westhoek pour y écrire un citybook. Le quintette est complété par l'auteur irlandais Dermot Bolger en juillet 2017.

Le volet visuel de cette édition sera confié au photographe allemand Oliver Leu qui a pour mission de réaliser un portrait urbain en 24 photos.

 

citybooks Ypres est réalisé en collaboration avec le musée In Flanders Fields. Tout comme la série Grote Woorden (Grandes paroles), ce projet fait partie du projet de recherche HERA intitulé CEGC : « Cultural Exchange in a Time of Global Conflict : Colonials, Neutrals ans Belligerents during the First World War ».

 

Close

Ypres

Partenaires