Tbilissi

citybooks Tbilissi a débuté en janvier 2011. La capitale géorgienne, aux confins du continent européen, est un lieu intéressant sur le plan culturel et historique, car c’est un lieu où l’Orient et l’Occident se rencontrent.

Lasha Bugadze

Lasha Bugadze

Hymne à Tbilissi

სიმღერა თბილისზე

Shota Iatashvili

Shota Iatashvili

Les bouts recollés

შეწებებული კიდეები

Ana Kordzaia-Samadashvili

Ana Kordzaia-Samadashvili

Une longue lettre à ma sœur partie trop loin

გრძელი წერილი შორს წასულ დას

citybooks Tbilissi a débuté en janvier 2011. La capitale géorgienne, aux confins du continent européen, est un lieu intéressant sur le plan culturel et historique, car c’est un lieu où l’Orient et l’Occident se rencontrent. Un environnement idéal pour la mise en œuvre d’une nouvelle série de citybooks.

Trois écrivains géorgiens furent sélectionnés pour cette édition, et deux auteurs originaires des Plats Pays. Les participants géorgiens sont Lasha Bugadze, Shota Iatashvili et Ana Kordzaia-Samadashvili. Durant la période avril-mai 2011, l’auteur néerlandais Frank Westerman et l’auteur flamand Stefan Hertmans ont séjourné à Tbilissi pour y travailler à leur citybook et participer à des programmes culturels publics.

Pour le volet visuel des citybooks Tbilissi, le jeune photographe géorgien Kakha Kakhiani et l’artiste flamand Filip Berte furent sollicités. La contribution de Filip Berte fait en outre partie de « The Graveyard », un segment du projet  Eutopia. Dans son installation « The Graveyard », Filip Berte parcourt les pays qui se trouvent aux marges de l’Union Européenne à la recherche des groupes socialement fragilisés de la société actuelle.

citybooks Tbilissi a été élaboré en collaboration avec l’Ambassade des Pays-Bas à Tbilissi, la municipalité de Tbilissi, la Maison Europe, le George Leonidze State Literary Museum of Georgia et la National Parliamentary Library of Georgia.

Close

Tbilissi

Partenaires