Mar 30 juillet 2013

Nouvellement en ligne en juin et juillet... à regarder

© stefan möhlLe jeune photographe allemand Stefan Möhl a réalisé à Stellenbosch une série de 24 photos pour citybooks. Intitulée Nighthawks (Oiseaux de nuit), la série de Möhl nous montre la vie nocturne ‘de tous les jours’ à Stellenbosch. Il a notamment suivi des vigiles privés en patrouille, rencontré des sans-abris et des gardiens de parking et observé le calme nocturne des gated communities.


"Ma série de photos Nachtschwärmer (Oiseaux de nuit) est composée d’impressions des rues nocturnes à Stellenbosch. Contrairement à la plupart des villes sud-africaines, Stellenbosch se caractérise par l’animation dans ses rues. Le vieux centre est peuplé d’étudiants qui se retrouvent dans les cafés et de touristes faisant du lèche-vitrine. Dans ce sens, Stellenbosch est parfois considéré comme une ville européenne.

En même temps, Stellenbosch se voit souvent reprocher d’être une ville dans une bulle, un endroit protégé qui se distancie du reste du pays. Le visiteur à Stellenbosch passe près de plusieurs gated communities et de voitures de vigiles de sociétés privées qui patrouillent jour et nuit dans les rues.

© stefan möhl

Armé de ma caméra, j’ai voulu suivre un groupe d’agents de sécurité privés. J’étais curieux de voir ce qui se passe la nuit dans les rues. En fixant leur travail sur la pellicule (ou la carte numérique), je veux montrer des choses de la vie quotidienne à Stellenbosch, de sa situation fermée et de son isolement. Au cours de mes pérégrinations nocturnes, j’ai rencontré pas mal de gens qui n’ont que la rue comme domicile comme des sans-abris et des gardiens de parking. Cet assemblage de photos Oiseaux de nuit donne une image de la vie nocturne ‘de tous les jours’ à Stellenbosch.

(Stefan Möhl)

Close

réaction sur ce post

Domaines marquées par petite étoile sont obligées.

n'est pas montré