Mer 02 octobre 2013

Nouvellement en ligne en août et septembre... à lire

À ne pas rater, la découverte de Stellenbosch à travers la poésie sémillante d’Arjen Duinker. Ses Perroquets et autres oiseaux traversent désormais le ciel sud-africain en néerlandais, anglais, français et afrikaans, tout comme le texte de Saskia de Coster, Sauvage, inspiré de la même ville sud-africaine. Après sa publication dans DW B, le citybook À trois dans la ville de l’écrivain géorgien Lasha Bugadze est disponible à la lecture et à l’écoute dans sa version néerlandaise sur www.citybooks.eu. La traduction française est également en ligne. Et enfin, Domicile d’Annelies Verbeke est désormais à lire dans toutes les langues et à télécharger comme livre numérique.

 

New online... to read

arjen duinker © Jacqueline KosterArjen Duinker a été l’hôte à Stellenbosch en Afrique du Sud et a couché ses expériences sur papier dans six poèmes intitulés Perroquets et autres oiseaux« J’ai demandé : quel est votre coin préféré à Stellenbosch ? / Je n’en ai pas, dit-elle, j’ai un amant préféré, / Une température préférée et une heure préférée. » En ligne en néerlandais, anglais et français.

 

 

saskia de coster © MHLe personnage principal dans Sauvage de Saskia de Coster vit deux demi-vies à Stellenbosch. « Ma mère prétend que de nos jours, il faut être divorcé pour être à la page. » En ligne en néerlandais, anglais et français.

 

 

lasha bugadze © MHLasha Bugadze se demande où sont passés les gens à Turnhout. La ville a l’air d’un décor vide. Et dans ce décor vide, l’auteur situe le psychodrame de deux Géorgiens agités, déracinés. Ce qui ne se déroule pas tout à fait comme prévu : « Mais non, mais non… Là n’est pas le sujet de mon histoire ! » La version néerlandaise de À trois dans la ville a d’abord paru dans DW B, le texte est désormais en ligne dans toutes les langues citybooks.

 

 

annelies verbeke © Keke Keukelaar

Dans son citybook Domicile, Annelies Verbeke est en quête d’une histoire à écrire sur sa ville de Gand. « Peut-être peut-elle faire semblant d’être quelqu’un d’autre, quelqu’un d’ailleurs qui n’a jamais vécu ici. Il s’agit peut-être d’une question de foi. »

 

 

Close

réaction sur ce post

Domaines marquées par petite étoile sont obligées.

n'est pas montré