Lun 23 avril 2012

Filip Berte expose à Gand

© Filip Berte

Le 24 mai s’ouvre à Bruxelles la grande exposition collective citybooks. Pour découvrir un peu plus tôt déjà l’œuvre de Filip Berte, photographe citybooks à Tbilisi, on peut se rendre à Gand où le STAM propose du 17 mai au 4 novembre une exposition grandiose sous le titre Filip Berte / The Graveyard – Steden in de marge alors que de son côté, le Caermersklooster organise du 27 avril au 17 juin l’installation Collective Memory Mass Grave dans le cadre du Provinciale Prijs Beeldende Kunst 2011, un concours pour artistes plasticiens dont il est un des lauréats.

Les œuvres exposées à ces deux occasions font partie de son grand projet Eutopia, un projet de recherche artistique dans lequel Berte situe également son citybook sur Tbilisi. C’est en effet une des villes où Berte est allé examiner l’environnement européen actuel en se focalisant sur le contexte géographique, politique, historique et culturel. Pour une vidéo où Filip Berte explique son projet Eutopia : www.deburen.eu/nl/programma/detail/filip-berte-in-stam-in-gent

 

  • © Filip BerteCollective Memory Mass Grave at Provinciaal Cultuurcentrum Caermersklooster
    27 avril au 17 juin
    Du mardi au dimanche, de 10:00 à 17:00
    Vrouwebroersstraat 6 (Patershol) - 9000 Gent
    Entrée libre
  • Pour plus de renseignements sur le Provinciale Prijs Beeldende Kunst 2011 au Caermersklooster: ici ou  www.netevents.be.


  • © Filip BerteFilip Berte / The Graveyard – Steden in de marge at STAM
    17 mai au 4 novembre
    du mardi au dimanche, de 10:00 à 18:00
    Bijlokesite, Godshuizenlaan 2, 9000 Gent
    Tarifs € 6 / 4,5 / 1 / gratuit
  • Pour plus de renseignements sur l’exposition Filip Berte / The Graveyard – Steden in de marge au musée municipal STAM ici ou www.stamgent.be.

 

 

L’œuvre de Filip Berte sur Tbilisi est également présente à la grande exposition collective citybooks à De Markten à Bruxelles du 24 mai au 11 juillet 2012. Lisez ici de plus amples renseignements.

Images © Filip Berte

Eutopia bénéficie du soutien de CAMP O, Vrede van Utrecht, European Cultural Foundation, deBuren et Kunstenfestivaldesarts.

Close

réaction sur ce post

Domaines marquées par petite étoile sont obligées.

n'est pas montré