Ven 24 février 2012

Écouter Joost Zwagerman en livre audio pour citybooks Sheffield

joost zwagerman c Peter BoerQuoi de neuf sur www.city-books.eu ? Plein de choses ! Maintenant que l’écrivain néerlandais Joost Zwagerman a terminé sa lecture enregistrée de Vallei prend de la hauteur, ou: Satori à Sheffield, ce citybook peut désormais être écouté et téléchargé en trois langues. Outre les versions audio en néerlandais, français et anglais, le citybook de Zwagerman est également disponible en version lecture sur le site web ou en livre numérique.

Des traductions de divers autres citybooks ont été ajoutées (lecture et téléchargement) avec, parmi d’autres, Simone Lenaerts, Thomas Gunzig, Caroline Lamarche, Goce Smilevski, Werner Schandor et Jeroen van Rooij.


Traductions
Dans le texte qu’elle a écrit sur Graz, l’écrivaine belge Simone Lenaerts s’est vue confrontée aux fantômes du passé. La traduction de courtoisie en allemand-autrichien est désormais en ligne sous le titre Wie ein Wimpernschlag. Par ailleurs, la traduction en allemand de la série de poèmes d’Onno Kosters s’appelle Schwerkraft und Gegengewicht et est disponible en lecture ou pour téléchargement. Sur cette même ville de Graz, nous disposons entre-temps aussi de la traduction anglaise des auteurs autrichiens Werner Schandor (Freedom of the Heart), Andrea Stift (I do not live here) et Milena Michiko Flašar (Farewell).

L’humour noir dans le citybook de Thomas Gunzig sur Charleroi
se trouve transposé en anglais par les bons soins du traducteur Howard Curtis sous le titre The Reservation. On trouve également en ligne la version anglaise du citybook de Caroline Lamarche sur son séjour dans « le Pays noire » de Charleroi ainsi que Labyrinths, le texte de Jeroen van Rooij sur Chartres.

Si on pouvait déjà découvrir les poèmes de Nicola Madzirov et les textes de Goce Smilevski et de le jeune écrivaine Irena Cvetkovic en macédonien et en albanais, ces citybooks sont désormais aussi accessibles pour ceux qui ne maîtrisent pas ces langues puisque la traduction anglaise est en ligne. Les versions en néerlandais et français sont en pleine préparation.

Pour finir encore un bon tuyau pour mélomanes : Travesti, le citybook d’Adrian Schiop sur Bucarest n’est encore disponible qu’en roumain mais les nombreux liens dans son texte permettent déjà de découvrir tout un éventail de musique roumaine !

 

photo: Joost Zwagerman © Peter Boer

Close

réaction sur ce post

Domaines marquées par petite étoile sont obligées.

n'est pas montré