Mer 23 février 2011

deBuren se voit accorder 200.000 € par l’ Europe pour les citybooks

Le programme culturel (2007-2013) de la Commission européenne a accordé une subvention de 200.000 € à la maison flamande-néerlandaise deBuren pour le projet citybooks, successeur des Radioboeken (livres radiophoniques) déjà très appréciés. En collaboration avec des partenaires européens, deBuren accueille des écrivains, photographes et vidéastes pour une résidence dans une ville intéressante mais peu évidente, en attendant d’eux qu’ils traduisent leur rencontre intime avec cette ville européenne en des portraits urbains tout à fait uniques. Narrations, photos et vidéos se retrouvent ensemble dans un environnement multimédia et plurilingue sur www.city-books.eu.

Successeur des Radioboeken
Après les Radioboeken (livres radiophoniques), écoutés gratuitement plus d’un million de fois sur www.radioboeken.eu, deBuren présente un nouveau grand projet essentiellement littéraire : citybooks. Citons parmi les auteurs de citybooks Abdelkader Benali, Bernard Dewulf, Milena Michiko Flašar, Stefan Hertmans, Simone Lenaerts, Frank Westerman et Joost Zwagerman.

Projet européen
citybooks met les pleins feux sur des villes intéressantes mais pas si évidentes. Après la phase initiale avec Ostende, Grahamstown et Utrecht, le projet s’assure, avec le soutien de la Commission européenne, un grand envol européen et à partir de l’été 2011, il présente avec des partenaires sur place de nouvelles histoires, photos et vidéos de Charleroi, Chartres, Graz, Lublin, Sheffield et Skopje. On établit ainsi un réseau durable de ‘Cités Unies d’Europe’ dans lequel les citoyens européens peuvent découvrir activement leur culture (urbaine).

Multimédia, plurilingue
Dans chacune des villes, un photographe, un vidéaste et cinq écrivains flamands, néerlandais ou du pays concerné sont accueillis en résidence. Le photographe réalise vingt-quatre photos, le vidéaste vingt-quatre vidéos (City One Minutes) et les auteurs écrivent un citybook : une nouvelle ou une série de poèmes centrées sur la ville en question. Entièrement gratuits, ces citybooks sont disponibles en texte sur le site, en podcast et livre numérique en néerlandais, français et anglais ainsi que dans la langue d’origine de la ville.

Pour Dorian van der Brempt, directeur de deBuren, « citybooks constitue une invitation au voyage sans se déplacer. On choisit soi-même où et quand on veut lire ou écouter une ville. Pour mieux aimer l’Europe, il est essentiel d’apprendre aussi à mieux connaître ses villes. deBuren espère que le fait d’aller à la rencontre de villes européennes intéressantes mais parfois inconnues contribuera à l’identité européenne en train d’advenir. »

Bon voyage et bonne découverte !

Close

réaction sur ce post

Domaines marquées par petite étoile sont obligées.

n'est pas montré