Sam 01 juin 2013

Carnets du souterrain #22 : pleins feux sur le néerlandais à Budapest

Le 4 mai dernier s’est tenu à Budapest une Journée du Livre et de Langue néerlandophones. Parmi les hôtes néerlandais et flamands, on a noté la présence de Bouke Billiet, auteur d’un citybook, qui s’est entretenu avec Jaap Faber (citybooks Bucarest) sur le métier d’écrivain, son pemier roman et son citybook sur Semarang. Tom de Smet, rédacteur de Hongarije Vandaag, nous en dit davantage sur cette journée néerlando-hongroise…

Dans les espaces de la Délégation flamande en Hongrie au Goethe-Institut de Budapest, ce fut un beau va-et-vient de Hongrois attirés par un marché du livre d’occasion, des présentations et des ateliers divers. Mais il y eut aussi des Néerlandais et des Flamands résidant en Hongrie pour rendre visite à cette journée du Livre et de la Langue néerlandophones, intitulée : ‘Lire la langue de la mer du Nord’. On en vit même apporter des cartons pleins de livres.

Un des hôtes fut Bouke Billiet (citybooks Semarang) qui avait publié assez récemment son roman In naam van Tienkamelen (Au nom de DixChameaux) sur la solitude, l’illégalité et l’approche de l’âge adulte dans un monde étrange et souvent hostile. Il s’est entretenu avec Jaap Faber, professeur de néerlandais et auteur citybooks Bucarest, sur ce premier roman, mais aussi sur son engagement social en tant qu’écrivain, sur son histoire familiale qu’il enregistre lui-même et sur son voyage à Semarang en Indonésie. Et puis, évidemment, comme 2013 est l’année de la lecture à haute voix, il a lu des extraits de son œuvre.

Des dizaines de personnes se sont présentées pour participer au « Jeu-concours sur la Poésie des Pays-Bas », composé par les enseignants des différentes disciplines du groupe de langue et littérature néerlandaises. Répartis en trois groupes, Rubens, Rembrandt et Erasme, les candidats ont composé des limericks, résolu des puzzles composés de fragments de différents poèmes et déclamé des poèmes de styles très variés. Et bien qu’il n’y eût malheureusement pas de Hongrois en finale (remportée par Bouke Billiet), un des objectifs importants de la journée fut indiscutablement atteint : réunir des Hongrois avec des Néerlandais et des Flamands par le biais de la langue néerlandaise.

(Tom de Smet, rédacteur de Hongarije Vandaag)








Cette Journée du Livre et de la Langue néerlandophones a été organisée par Hongarije Vandaag et la Délégation flamande en Hongrie. Elle a également été rendue possible grâce au Algemeen-Nederlands Verbond, Uitgeverij Eenvoudig Communiceren, plusieurs enseignants et étudiants en néerlandais de Hongrie et de nombreux bénévoles.

Foto's: © Zsuzsanna Lénárt en Tom de Smet

www.hongarijevandaag.nl
www.flanders.hu


Tom de Smet, redactie Hongarije Vandaag

Close

réaction sur ce post

Domaines marquées par petite étoile sont obligées.

n'est pas montré