Ruth San A Jong

Jakarta

Ruth San A Jong concernant Jakarta

Mais qu’est-ce que je fais là ?

Wat doe ik hier?

- Mais pourquoi il nous a fait ça, papa ? Il est devenu complètement dingue ? - Du calme, Madame Tjokrodimed...

Écoutez & Lisez

Ruth San A. Jong (Suriname, 1970) habite et travaille à Paramaribo. Elle est la fondatrice de la Schrijversvakschool (École professionnelle d’écrivains) de Paramaribo et elle enseigne l’écriture de prose et d’essai. Elle a remporté en 2012 le prix littéraire Kwakoe pour sa nouvelle De laatste parade (La dernière parade). Elle avait publié en 2011 le recueil de nouvelles éponyme De laatste parade (éditions In de Knipscheer), sélectionné pour le prix littéraire Academica 2013 et pour le Inktaap (Le Singe d’encre) 2014. Elle y décrit la vie à Suriname dans tous ses aspects, évoquant e.a. les rites secrets exécutés lors de la toilette du mort ou les problèmes que rencontre une concubine à la mort de son amant si elle ne veut pas que l’esprit de ce dernier vienne la tourmenter le soir...


Ruth San A Jong (Suriname, 1970) bermukim dan berkarya di Parimaribo. Dia telah mendirikan Schrijversvakschool Paramaribo (Sekolah Menulis) pada 2008, serta mengajar menulis prosa maupun karya esai. Pada 2002 dia meraih Piala Sastra atas kisah De laatste parade (Pawai terakhir). Pada 2011 dia menerbitkan kumpulan cerita pendek dengan judul yang sama De laatste parade yang mendapatkan nominasi untuk Piala Sastra Academica 2013, dan juga untuk Inktaap 2014. Di dalam De laatste parade dia menulis mengenai kehidupan di Suriname dengan segala aspek, terutama tentang kematian, tradisi-tradisi yang terkait, kepercayaan, takhayul, dan khususnya berbagai upacara.