Rodaan Al Galidi

Anvers

Rodaan Al Galidi concernant Anvers

Anvers en novembre

Antwerpen in november

Dix poèmes   Avertissement Avertissement Attention, attention : à partir de ce jour la haine est int...

Écoutez & Lisez

Rodaan Al Galidi (Irak, 1971) a obtenu son diplôme d’ingénieur civil. Après de longues pérégrinations qui l’ont conduit parmi d’autres pays en Jordanie, en Thaïlande, au Vietnam et en Malaisie, il est arrivé en 1998 aux Pays-Bas et il y a introduit une demande d’asile. Comme il n’avait ni le droit de travailler ni d’aller à l’école au cours de la longue procédure de demande d’asile, il appris le néerlandais par lui-même. En 2000, il publiait déjà son premier recueil de poèmes en néerlandais Voor de nachtegaal in het ei (Pour le rossignol dans l’œuf), suivi de plusieurs recueils et de romans. Ses œuvres ont été sélectionnées pour divers prix tels que le prix de poésie VSB, le prix J.C. Bloem, le prix de littérature BNG et le prix littéraire Gerard Walschap. En 2011, il a remporté le Prix de Littérature de l’Union européenne pour son roman De autist en de postduif (L’autiste et le pigeon voyageur). Peu après, il a été recalé pour son examen d’intégration. En janvier 2016 paraissent son roman Hoe ik talent voor het leven kreeg (Comment j’ai acquis le talent de vivre) et son recueil de poésie Koelkastlicht (Éclairage de frigidaire).

Rodaan a écrit précédemment pour deBuren les Radiolivres Februari van Schiphol (Février de Schiphol) et Tango met geit (Tango avec chèvre). Pour citybooks, il écrit sur Anvers.

Close

© Harry Pierik