Kees 't Hart

Ypres

Kees 't Hart concernant Ypres

Le mitrailleur

De mitrailleur

1. Ma sœur fête son soixantième anniversaire. À Sassenheim, elle dirige avec son mari un cabinet d’exper...

Écoutez & Lisez

Kees ‘t Hart (Den Haag, 1944), auteur et poète, a passé une partie de son enfance à Curaçao avant de s’installer aux Pays-Bas. D’abord officier dans la force aérienne de son pays, il a fait ensuite des études de Langue et Littérature néerlandaises à l’Université d’Amsterdam, qui l’ont conduit à la carrière de professeur. Il a enseigné le néerlandais et la littérature moderne à de futurs enseignants à Leeuwarden et Groningue (Pays-Bas). Vitrines (1988) a marqué ses débuts en littérature et il a publié depuis un nombre important de nouvelles, de romans, d’essais et de poèmes, remportant plusieurs prix tels que le Prix Multatuli pour De Revue en 1999 et le Prix Ida Gerhardt de poésie pour le recueil Kinderen die leren lezen (Enfants apprenant à lire) en 2000. Figurant parmi les candidats des prix littéraires AKO et Libris, il fait lui-même depuis 2010 partie du jury des prix de littérature Anton Wachter et Woutertje Pieterse. En outre, ‘t Hart a été rédacteur de la revue littéraire De Revisor et a composé pour le magazine de football Hard Gras un numéro spécial sur le club de Heerenveen. Les expériences vécues à cette époque dans ce club constituent aussi le sujet de son livre Het mooiste leven… (2001) (La vie la plus belle). Il écrit actuellement des critiques littéraires pour De Groene Amsterdammer. Son roman Hotel Vertigo (2012) a été fort bien accueilli et figure parmi les œuvres sélectionnées pour le prix littéraire Libris 2015. Pour deBuren, Kees ‘t Hart a écrit le Radiolivre De duif (Le Pigeon).

Le citybook de Kees t' Hart sur Ypres est en cours de préparation !

Close

© Euf Lindeboom

 

Le site web de l'auteur: www.keesthart.com