Joost Zwagerman

Sheffield

Joost Zwagerman concernant Sheffield

Vallei prend de la hauteur, ou satori à Sheffield

Vallei vliegt hoog, of: satori in Sheffield

« Vous avez été surpris du succès de Rime visuelle ? » Otto Vallei était à Sheffield depuis deux heures...

Écoutez & Lisez

Joost Zwagerman (Les Pays-Bas, 1963-2015) est un des auteurs les plus lettrés et les plus lus de sa génération. Des traductions de son œuvre ont paru en Allemagne, France, Hongrie, Tchéquie et au Japon. En 2008 lui fut attribuée la Gouden Ganzenveer (Plume d’oie d’or) pour l’ensemble de son œuvre. Il fit ses débuts à vingt-deux ans en 1986 avec le roman De Houdgreep (La clé). Trois ans plus tard, en 1989, son roman Gimmick! (traduit en français sous le titre La chambre sous-marine) le fit connaître au grand public. Son best-seller Vals licht (Fausse lumière, 1991) a été sélectionné pour le Prix littéraire AKO et adapté au cinéma en 1993.

Outre ses romans, Zwagerman écrit aussi de la poésie, des essais, des billets et des pamphlets politiques. Pour son recueil Roeshoofd hemelt, il reçut en 2007 le Prix de poésie triennal Paul Snoek. Il écrit depuis 1985 des critiques et des essais pour le quotidien Vrij Nederland et fut pendant quelques années billettiste pour De Volkskrant et NRC Handelsblad. Ses sujets de prédilection sont la littérature, les arts plastiques et la musique pop. Son recueil d’essais Transito figura en 2007 parmi les sélectionnés pour le Prix de Littérature AKO. La même année parut son pamphlet De schaamte voor links (La honte pour la gauche) sur la crise idéologique de la gauche en général et du PvdA (parti socialiste néerlandais) en particulier. Un autre essai de sa main, Hitler in de polder & Vrij van god (Hitler dans les polders & Libre de dieu), fit couler pas mal d’encre en 2009.

Son livre Duel fut en 2010 le cadeau de la Semaine du Livre et en 2011 son recueil d’essais à la croisée de l’art, de la littérature et de la culture pop Alles is gekleurd (Tout a une couleur) rencontra à son tour un franc succès.

Close

© Peter Boer

Le site web de l'auteur www.joostzwagerman.nl