Ghayath Almadhoun

Ypres

Ghayath Almadhoun concernant Ypres

Schizophrénie

شيزوفرينيا

YPRES : Ypres, ville érigée au milieu des champs de Flandres, tel un doigt d’honneur dressé à la face du ...

Écoutez & Lisez

Anvers

Ghayath Almadhoun concernant Anvers

La capitale

العاصمة

- Quelle est la capitale de la République Démocratique du Congo ? - Anvers.   Dans cette ville qui se nou...

Écoutez & Lisez

Le poète Ghayath Almadhoun (Syrie, 1979) fait partie d’une génération de jeunes auteurs très engagés. Né dans un camp de réfugiés à Damas d’un père palestinien et d’une mère syrienne, il a pu faire des études de littérature arabe à l’université de Damas. Il a débuté comme auteur en 2004 avec le recueil Qasaed sakatat sahwan (Poèmes involontaires). En collaboration avec le poète syrien Lukman Derky, il a fondé en 2008 la House of Poetry. Il a émigré en 2008 à Stockholm où il a demandé l’asile politique. Il y a publié encore deux recueils de poésie, dont le second, Till Damaskus (Route de Damas) a été écrit ensemble avec la poétesse suédoise Marie Silkeberg. Cette collaboration s’est poursuivie pour une série de films-poèmes (poetry films), entre autres sur les attentats à la bombe dans la Bande de Gaza. Depuis, les poèmes d’Almadhoun ont été traduits en plusieurs langues. En territoire néerlandophone, la traduction d’une série de poèmes sous le titre Weg van Damascus (Route de Damas ou Loin de Damas) a été fort bien accueillie. Il décrit dans ses poèmes la situation de jeunes demandeurs d’asile, la nostalgie du pays et le sentiment de culpabilité d’un jeune intellectuel ayant quitté son pays natal. Il a remporté en 2012 le prix Klas de Vylders de l’Union des écrivains suédois. Son recueil le plus récent, La astatee alhoudour (Je ne puis être présent), a été publié en 2014.

À la demande de citybooks, Almadhoun s’est rendu au printemps 2015 à Ypres pour y écrire un portrait urbain. Et vers la fin de la même année, il a refait la même chose mais cette fois à Anvers.

Close

© Mohannad Salahat

 

Le site web de l'auteur: ghayathalmadhoun.wix.com/ghayath-almadhoun