Frederik Willem Daem

Anvers

Frederik Willem Daem concernant Anvers

Signes de vie - description d’un purgatoire

Tekens van leven - een louteringsplaatsbeschrijving

Eventualité Du moment que l’incertitude règne, tu t’es promis d’apprendre à jouer au billard américa...

Écoutez & Lisez

Frederik Willem Daem (Bruxelles, 1988) a étudié les arts audiovisuels dans divers établissements bruxellois avant de se plonger essentiellement dans la parole écrite. Il a publié des textes dans diverses revues comme Das Magazin, Revisor, De Gids, la monographie de l’artiste plasticien Rinus Van de Velde et Oogst. Il est en fait cofondateur et rédacteur de cette dernière revue consacrée à l’art, la littérature et le cinéma. Son premier livre est un recueil de nouvelles intitulé Zelfs de vogels vallen (Même les oiseaux tombent), publié à l’automne 2015 aux éditions De Bezige Bij. Il avait précédemment participé en 2013 à la résidence d’écriture organisée par deBuren à Paris, qui lui a inspiré la narration Voorbij de klif (Au-delà de la falaise), reprise dans son premier recueil. Si on l’interroge sur ses motivations, il prétend vouloir écrire dans l’espoir de se réconcilier un jour avec la vie.

Pour citybooks Anvers, Daem fait immersion dans l’existence quotidienne au café De Raaf, un endroit déjà présent dans l’œuvre de l’écrivain anversois J.M.H. Berckmans.

Close

© Bart Dewaele