Atte Jongstra

Venise

Atte Jongstra concernant Venise

La mort vient d’en bas. Promenades vénitiennes

De dood trekt van onderen op. Wandelingen in Venetië

Atte Jongstra se laisse guider dans Venise par un nain débordant d’enthousiasme, le Docteur Gustav Joseph...

Écoutez & Lisez

Hasselt-Genk

Atte Jongstra concernant Hasselt-Genk

Bokrijk : région du souffle

Bokrijk: ademgebied

Hasselt, Belgique. Treize février de l’an de grâce 2014. Je venais tout juste de m’installer dans la cha...

Écoutez & Lisez

Atte Jongstra (Ter Wispel, 1956) a débuté en 1985 avec De Multatulianen (Les Multatuliens) et produit depuis une œuvre très riche composée de romans, de poèmes et d’essais. Outre son travail d’écrivain, il est également critique et essayiste pour le quotidien néerlandais NRC Handelsbladet membre de la rédaction et auteur pour la revue littéraire DW B. Ayant remporté le prix Jan Greshoff pour son essai Familieportret (Portrait de famille), il est révélé au grand public par De avonturen van Henry II Fix (Les aventures de Henry II Fix) (2007) et De heldeninspecteur (L’inspecteur de héros) (2010), un roman sur la Campagne des Dix-Jours.

À la demande de citybooks, Atte Jongstra sera en résidence à Genk-Hasselt au printemps 2014. Il a déjà ecrit un citybook sur Venise: La mort vient d’en bas. Promenades vénitiennes.


Atte Jongstra (Ter Wispel, 1956) ha esordito con De Multatulianen (I Multatuliani) e da allora ha pubblicato un’opera ricca e multidimensionale composta da romanzi, poesie e saggi. Inoltre lavora come critico e saggista per il quotidiano olandese NRC Handelsblad ed è redattore e scrittore per Dietsche Warande en Belfort (DW B). Ha vinto tra l’altro il premio Jan Greshoff per il suo saggio Familieportret (Ritratto di famiglia). L’autore deve la sua fama però soprattutto al romanzo De avonturen van Henry II Fix (Le avventure di Henry II Fix, 2007) e De heldeninspecteur (L’ispettore di eroi, 2010), un romanzo sulla Campagna dei dieci giorni. Nel 2014 è uscito il romanzo Worst (Salame).

Per citybooks è andato a Venezia nel 2012 e lì ha scritto De dood trekt van onderen op (La morte sale dal basso). Le avventure del personaggio dr. Joseph Gustav, un geopneumosofo, trovano un seguito nel secondo ritratto di Jongstra su Bokrijk: ademgebied (Bokrijk: luogo di respiro), che ha scritto per citybooks Hasselt-Genk.