Abdelkader Benali

Skopje

Abdelkader Benali concernant Skopje

Statue d’un guerrier en armes à cheval

Beeld van een gewapende strijder op een paard

1 Une visite au mois d’août de la petite ville de Skopje implique la prise en compte d’une chaleur sèche ...

Écoutez & Lisez

Sheffield

Abdelkader Benali concernant Sheffield

K.-O. sans appel à Sheffield

Uitgeteld en plat in Sheffield

1 Si Sheffield, cette cité métallurgique jadis si fameuse, ne possède ni monuments ni petits canaux authenti...

Écoutez & Lisez

Abdelkader Benali (1975) est né au Maroc. Il avait quatre ans quand il est venu avec ses parents aux Pays-Bas. Benali a débuté à vingt-et-un an comme écrivain avec le roman Bruiloft aan zee (1996), pour lequel il reçut le Prix Geertjan Lubberhuizen. Ce premier livre signifia d'emblée sa percée dans le paysage littéraire. Le roman fut traduit dans de nombreux pays; dans les années qui suivirent, Benali fit également parler de lui en tant que critique littéraire, auteur de nouvelles et de pièces de théâtre et poète. Ce n'est qu'en 2002 que paraît son deuxième roman, De langverwachte, accueilli de façon élogieuse et récompensé en outre par le Prix Libris Literatuur Prijs 2003. En 2005 paraît Laat het morgen mooi weer zijn. En moins d'un an et demi paraissent ensuite Marokko door Nederlandse ogen 1605-2005 publié en collaboration avec Herman Obdeijn, le recueil de poèmes Panacee, la pièce de théâtre Jasser et le reportage Berichten uit een belegerde stad, la moisson d'un séjour de quelques mois à Beyrouth. Au cours de cette même période paraît en outre Wie kan het paradijs weerstaan chez De Bezige Bij, un échange épistolaire avec Michaël Zeeman. En 2007 paraît son livre Marathonloper, la représentation littéraire des expériences personnelles de Benali et de sa fascination pour la course à pied.

 

 

Абделкадер Бенали (Мароко, 1975) се преселил во Холандија со своите родители на четири години. На дваесет и една го објавува својот прв роман Bruiloft aan zee (Свадба крај морето, 1996), за кој ја добил наградата Geertjan Lubberhuizen. Оваа книга истовремено е неговото прво пробивање во литературата и е преведена на многу јазици. Во следните години, Бенали остава белег како литературен критичар, писател на кратки раскази, драматург и поет. Во 2002 ја објавува својата втора книга, De langverwachte (Долгоочекуваниот), која била многу успешна и ја добила литературната награда Libris за 2003. Во 2005 ја објавува Laat het morgen mooi weer zijn (Нека биде убаво времето утре). По ова, во соработка со Херман Обдејн ја објавува Marokko door Nederlandse ogen 1605-2005 (Мароко преку холандски очи 1605-2005), збирката поезија насловена Panacee (Панакеја), драмата Jasser (Јасер) и репортажата насловена Berichten uit een belegerde stad (Записи од опседнатиот град), која ја напишал по неколкумесечниот престој во Бејрут. Покрај тоа, издавачката куќа Bezige Bij ја објавува Wie kan het paradijs weerstaan (Кој може да му одолее на рајот), напишана во истиот период, заедно со размената на писма со Микаел Зиман. Во 2007 ја објавува Marathonloper (Маратонец), (литературната) фантазија на Бенали од неговото лично искуство со, и неговиот длабок интерес за, трчањето. Во 2009 ја добива наградата E. Du Perron за неговиот роман De stem van mijn moeder (Гласот на мајка ми, 2009). Во 2011 интервјуира познати Холандски писатели, како Рамси Наср, Леон де Винтер и Кони Палмен за неговите ТВ серии Benali Boekt.